Ressources humaines : vers une évolution de la fonction ?

Vous êtes ici

29juin2018
evolution ressources humaines

Les ressources humaines donnent de plus en plus d’importance à … l’humain

La fonction ressources humaines, il y a encore quelques années, se définissait par l’exécution de missions opérationnelles et administratives, comme la gestion de la paie ou des opérations, la rédaction des contrats, etc. Cependant, depuis quelques années, et particulièrement aujourd’hui, les pôles RH semblent redéfinir l’essence du métier.

La digitalisation des pratiques a, en effet, initié un nouveau mouvement qui replace l’humain au cœur de la fonction RH, et donc de ses missions. Ainsi, si l’opérationnalité reste une nécessité, elle laisse la place à une autre dimension qui se développe, plus proche du collaborateur que de la culture du résultat. Par exemple, le bien-être et la marque employeur sont aujourd’hui deux piliers stratégiques pour les entreprises.

Les soft skills, ces nouvelles compétences indispensables

Avec l’émergence du digital, et la recentralisation des stratégies RH autour de l’humain, sont arrivées les soft skills (qualités comportementales). Elles prennent dorénavant une importance capitale ! En effet, au-delà des compétences techniques, de maîtrise des outils ou de l’environnement, comprendre ses collaborateurs, être empathique, savoir communiquer avec ses supérieurs est indispensable.

Ces soft skills sont aussi importantes pour les professionnels des ressources humaines déjà en poste (leadership, flexibilité, adaptabilité, etc.) que pour les jeunes diplômés qui veulent se lancer sur le marché du travail. En effet, les recruteurs prêtent beaucoup d’attention à vos qualités comportementales, que ce soit celles mises en avant sur votre CV que celles en situation réelle lors de l’entretien.

La fonction RH au cœur de la stratégie d’entreprise

Les professionnels des ressources humaines exercent un métier qui touche autant au domaine de la politique d’entreprise que de la stratégie à proprement parler. En effet, la fonction RH va avoir un devoir de surveillance et d’application des différentes règles internes à l’entreprise, mais aussi de règles dictées par le code du travail. Par ailleurs, le chargé de ressources humaines, par exemple, va être au cœur des actions entreprises pour répondre aux enjeux de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), qu’ils soient économiques, écologiques ou sociaux.

La RSE englobe également une dimension stratégique pour l’entreprise. Car il convient, pour une structure, d’adopter une communication transparente sur ses actions qui répondent aux objectifs de la RSE. De plus, les DRH ont plus qu’intérêt à jouer sur cette communication pour développer leur marque employeur et leurs actions pour, à terme, développer l’activité économique et écologique de l’entreprise.

Les ressources humaines fortement impactées par la transformation digitale

Avec le numérique, la fonction ressources humaines a vu son environnement de travail profondément changer. La démocratisation du numérique dans les entreprises, dorénavant véritable outil stratégique pour elles, a autant impacté l’organisation, la communication, que les méthodes de travail.

Par exemple, les bureaux se transforment de plus en plus en open space, ou favorisent l’interconnexion entre les différents services. Ce décloisonnement pousse à travailler en mode projet, à revoir les modèles de collaboration. Ainsi, tous les professionnels de l’entreprise vivent les mutations de façon conjointe et évoluent vers une dynamique collective, favorable à la fois pour l’efficience que pour le bien-être.

Les ressources humaines, des métiers passionnants

Formez-vous pour devenir un professionnel des ressources humaines, avec une formation qualifiante et reconnue par l’Etat. Nous accompagnons les étudiants dans leurs parcours d’études dès l'obtention du bac jusqu’au bac +5.