5 métiers des ressources humaines accessibles après vos études

Vous êtes ici

18mai2018
métiers ressources humaines

A Univeria, on accueille les étudiants intéressés par le domaine des ressources humaines dès l’obtention du bac, jusqu’au bac +5. Ainsi, que vous prépariez le Bachelor RH by Eductive (post-bac), le Bachelor Ressources Humaines ou le Mastère professionnel Ressources Humaines, voici 5 métiers que vous pourrez exercer une fois votre diplôme en poche.

Chargé de recrutement

Les missions clés

Le chargé de recrutement peut exercer à la fois dans des cabinets spécialisés, ou directement en entreprise. Ce poste est un mélange d’activités RH et commerciales. Il s’agit donc autant de gérer les nouveaux salariés dans une entreprise que d’aller les recruter.

Il va donc, par exemple, publier les annonces sur les jobboards, trier les CV, mener des entretiens d’embauche, etc. Dans le cadre d’un cabinet de recrutement, il s’agit de trouver les candidats les plus proches du profil recherché par l’entreprise prestataire.

Le profil type

Il est nécessaire d’être à l’aise sur les réseaux sociaux. Dorénavant, le réseau social Linkedin est en plein boom et est un terrain de chasse infini pour les chargés de recrutement !

Ce métier nécessite également une très forte autonomie, une capacité à prendre des décisions et beaucoup de curiosité puisqu’il est essentiel de s’intéresser aux nouveaux modes de prospection, qui ont émergé avec les technologies numériques.

La rémunération moyenne

La rémunération moyenne d’un chargé de recrutement junior est estimée entre 30 000 et 40 000 € annuels.

Responsable formation

Les missions clés

Le rôle d’un responsable formation est directement lié à plusieurs autres services des ressources humaines comme le recrutement, la mobilité ou la gestion des compétences. Le responsable formation va évaluer autant les besoins collectifs qu’individuels afin d’établir des plans de formation et de les budgétiser. Il peut également être amené à préparer et réaliser les supports de formation.

Le profil type

La qualité principale de cette fonction est la pédagogie. Il est également nécessaire d’avoir une grande empathie et une forte aptitude à la communication. En effet, ce métier s’exerce constamment avec les autres services, et tout responsable formation se doit d’être à l’écoute des besoins de ses collaborateurs.

La rémunération moyenne

La rémunération moyenne d’un responsable formation junior est estimée entre 35 000 et 45 000 € annuels.

Directeur des ressources humaines

Les missions clés

A la tête du pôle RH, le directeur des ressources humaines va établir toute la stratégie de ressources humaines de l’entreprise. Il va donc évaluer l’ensemble des besoins de l’entreprise, encadrer ses collaborateurs, veiller à l’application des règles et des lois en vigueur au sein de l’entreprise, gérer et lancer des projets en lien avec les ressources humaines, etc.

Le profil type

Afin d’arriver au poste de directeur des ressources humaines, il faut avoir une forte capacité de leadership, et donc être capable de décider, d’agir et de prendre des décisions. Ce métier demande également une grande capacité d’organisation afin de pouvoir travailler efficacement et simultanément sur plusieurs dossiers.

La rémunération moyenne

La rémunération moyenne d’un directeur des ressources humaines débutant est estimée entre 50 000 et 65 000 € annuels.

Chief happiness officer

Les missions clés

Arrivé avec l’émergence du digital, le métier de chief happiness officer consiste, comme son nom l’indique, à veiller au bien-être de ses collaborateurs. Derrière cet intitulé se cachent de nombreuses missions diversifiées : organiser des événements internes, gérer l’administratif, gérer les goodies et les fournitures, veiller à la qualité des infrastructures, innover constamment pour créer une ambiance positive au sein de l’entreprise, etc.

Le profil type

Idéalement, le chief happiness officer a des compétences en ressources humaines et en communication événementielle. De plus, il doit avoir un très bon relationnel et s’adapter à chaque type de personnalité. Ce métier nécessite également rigueur, organisation et réactivité.

La rémunération moyenne

La rémunération moyenne d’un chief happiness officer débutant est estimée entre 30 000 et 40 000 € annuels.

Gestionnaire de carrières

Les missions clés

Le gestionnaire de carrières a un rôle clé au sein d’un pôle RH, puisqu’il s’occupe de l’évolution professionnelle des salariés d’une entreprise. Il va donc analyser les besoins des salariés et de l’entreprise, veiller au pilotage de la GPEC, gérer les mobilités internes, etc.

Le profil type

Pour être gestionnaire de carrière, il faut à la fois être organisé, diplomate, ouvert d’esprit et avoir une appétence pour la psychologie. Le métier demande aussi une très forte réactivité et une très grande connaissance de l’entreprise, ses rouages et ses besoins.

La rémunération moyenne

La rémunération moyenne d’un gestionnaire de carrières débutant est estimée entre 30 000 et 40 000 € annuels.